Voilà comment le patrimoine historique disparaît !

Elle est passée où la canonnière ?

 

Un de mes lecteurs m’a signalé qu’il y avait une erreur dans mon livre « LES COULOIRS DU TEMPS DE COLMAR » Edition 2012.

 

En effet, dans mon livre, je mentionnait la présence d’une canonnière ou « bouche à feu » à propos de l’ancienne enceinte de 1216 édifiée par Wolfelin, le « Schultheiss » (prévôt impérial) de Haguenau, sur ordre de l’empereur Fédéric II, à la page 54 le texte suivant :

 

 

« En dehors des fossés et des fortifications on avait également installé de solides grilles en fer au-dessus du cours de la rivière pour protéger la ville de toute incursion par voie navigable.

Cette grille, appelée « Grille des pêcheurs », se situait au niveau de cette petite tour incluse dans le mur d’enceinte (Fig. 129). On aperçoit également de ce coté-ci de la Lauch une imposante « bouche à feu », vestige du bastion de défense composé de plusieurs canons (Fig. 130). »

 

Je vous montre les photos qui accompagnaient ce texte pour que vous puissiez aisément localiser l’endroit dont je parle.

 

Après être retourné sur les lieux, je dû malheureusement constater que cette canonnière, qui se trouvait sur le cours de la Lauch au niveau de la rue Schwendi, avait effectivement totalement disparu.

 

A sa place la ville de Colmar a trouvé bon d’y installer un chemin piétonnier.

 

Ne pensez pas que je sois opposé aux voies piétonnières, mais était-ce une raison suffisante pour supprimer un tel monument historique ?

Ce n’est d’ailleurs qu’un exemple parmi d’autres, mais je vous en parlerai une autre fois.

J’aimerai bien avoir votre avis sur la question.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *