La Porte de Munster

Laissons le monument Turenne dont nous avions parlé récemment et dirigeons-nous vers la « Porte de Munster ». Il s’agit de l’une des trois portes construites au XIVe siècle et qui existent encore de nos jours à TURCKHEIM.

 

Ce fut sous cette « Porte de Munster » que passaient autrefois les suppliciés condamnés à mort pour sorcellerie. Ils étaient dirigés vers une place ordinaire que l’on appelait la « Wann » où ils étaient exécutés.

 

La ville pratiquait alors ce que l’on appelait la Haute Justice depuis à partir du XVIIe siècle. Puis à partir de 1648, la Justice passera entre les mains du Conseil Souverain d’Alsace.

 

Le dernier condamné fut François Charnier, un marchand savoyard qui avait étranglé sa femme dans un accès de colère. Il fut exécuté le 18 mars 1737.

 

Un détail architectural sur la porte permet de penser que la ville était aussi une étape sur les Chemins de Compostelle.

 

A votre avis lequel ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *