Mystérieuse inscription SOLUTION

Merci à tous pour l’intérêt manifesté pour l’article précédent qui traitait d’une mystérieuse inscription.

 

Voici la réponse à l’énigme que posait notamment le linteau du n°22 de la rue des Marchands à COLMAR.

 

Pour commencer, il faut préciser que cette demeure appartenait autrefois à une famille de conseillers à la Cour impériale de Colmar, les Donat. Il semble que cette maison ait servi de dépendance à la cour voisine appelée « Thomaserhof » (Cour de Thomas).

 

Pour ce qui est de la signification de l’inscription en latin et en allemand figurant sur l’arc de la porte qui déclare « Fide sed vite Trau W Schewem ».

 

La première partie du message est inspirée de l’expression latine « Fide, sed cui vide », qui veut dire : « Fais confiance, mais prends garde à qui ».

 

L’un de mes lecteurs l’a clairement identifié et je l’en félicite.

 

 

Quant à la seconde partie du message elle est écrite en vieil allemand : « TrauW Schewem ». On dirait aujourd’hui plutôt « Trau » (fais confiance ou se fies-toi) « Schau » (vois ou examine attentivement) et « Wem » (à qui). Les deux expressions latine et allemande signifient donc la même chose : « Ne fais pas confiance à n’importe qui ».

 

Voilà pourquoi l’emploi de cette maxime semblait tout à fait approprié à cette famille de conseillers impériaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *