Le Corps de garde du XVIe siècle

Pénétrez dans la ville de TURCKHEIM par la Porte des Cigognes et vous apercevrez sur votre droite un bâtiment encore appelé aujourd’hui « Corps de Garde » (en allemand d’Wacht).

 

Cet édifice placé derrière une grande fontaine, le « Stockbrunnen », fut construit à la fin du XVIe siècle dans le style Renaissance. Bien qu’il fut modifié à plusieurs reprises, il a malgré tout conservé sa structure de base.

 

A cette époque-là on le désignait sous le nom de « Burgerstube » qui n’était autre que le « Poêle des Corporations ». On le nommait aussi la  « Herrenstube » (Maison des Bourgeois).

 

Ce fut également dans ces lieux que le « Stattrath » (Conseil de la Ville) tenait ses réunions. Les bourgeois s’y retrouvaient aussi pour le « Schlaftrunk » (Dernier verre pour dormir) et boire en pot en discutant d’idées nouvelles.

 

 

 

 

 

 

Ce fut l’un des élus, le « Hauptmann » (Capitaine des lieux) qui gérait cette sorte de « cabaret » (Etablissement où l’on sert des boissons). Des fêtes familiales y étaient également célébrées ainsi que des noces et bien sûr des fêtes religieuses.

 

Le Corps de Garde constituait le point de départ de la tournée quotidienne du célèbre veilleur de nuit, un fonctionnaire municipal assermenté également appelé « crieur de nuit ».

 

Sur la façade principale de l’édifice, figurent encore aujourd’hui les armoiries des Habsbourg.

 

On y distingue un bonnet impérial aux couleurs de l’Autriche (rouge-blanc-rouge) ainsi que divers blasons.

 

Le fameux aigle noir à deux têtes est peint sur un fond de couleur or. Dans la partie basse vous pouvez apercevoir la grande chaîne dorée, caractéristique de l’Ordre de la Toison d’Or.

 

Tout ceci avait pour but de rappeler à la population que Turckheim dépendait directement de l’empereur Maximilien 1er de Habsbourg.

 

 

 

 

Si vous désirez connaître d’autres aspects intéressants de TURCKHEIM suivez le lien suivant :

https://www.couloirs-du-temps.com/les-couloirs-du-temps-de-turckheim/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *