Un village a disparu

Ce hameau existait déjà au XIVe siècle au sud d’Ammerschwihr.

 

Il s’agissait d’un ancien domaine royal, en fait une cour colongère que l’impératrice Adélaïde avait cédé à l’abbaye de Murbach. Des documents anciens permettent d’établir que d’autres couvents avaient des possessions dans ce hameau.

 

Ce hameau, bien qu’ayant une dimension réduite possédait malgré tout une église dédiée à Saint Léger avec son cimetière, une cour colongère, une forge, une boulangerie et bien sûr de nombreuses maisons privées.

 

Comment retrouver aujourd’hui les traces de ce village disparu ?

 

Bien qu’il fut appelé initialement « Minrewilr », il était surtout connu sous le nom de « Meywihr ».

 

Si vous entreprenez des recherches à partir d’Ammerschwihr vous trouverez une rue qui porte le nom « rue de Meywihr », ce qui constitue une information intéressante.

 

Il y a également un « chemin du Schlossweg » (chemin du château). Ces deux rue se trouvent au Sud d’Ammerschwihr.

 

Si vous suivez ces rues vous déboucherez bien sûr dans les vignes environnantes. Et c’est justement au milieu des parcelles de vignes qu’il faut chercher la base carrée d’un donjon du XIIe siècle.

 

Oh, c’est pas très difficile à trouver compte tenu de ses dimensions.

 

Ses murs sont conservés à une hauteur de 2 mètres avec une épaisseur de 1,80 mètres. Le donjon est de forme carrée et fait 8 mètres de côté. Il est appareillé avec des moellons avec chaînes d’angles à bosses en grès rose.

 

Mais ce n’est pas tout, il y a encore d’autres éléments qui permettent d’attester de l’existence de ce hameau de Meywihr.

 

 

Je vous en parlerai dans un prochain article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *