Armoiries des suzerains de Hunawihr

 

Si vous vous arrêtez au centre du village de Hunawihr devant le bâtiment de la mairie, vous apercevrez sur la façade principale un cartouche en relief dont la signification vous semblera certainement un peu obscure.

 

Ce qui est représenté sur ce cartouche, ce sont les quatre blasons des suzerains de Hunawihr au XVIe siècle.

 

Il y a tout d’abord les armoiries des ducs de Wurtemberg qui avaient acquis la seigneurie de Riquewihr dont dépendait Hunawihr. Leurs armoiries sont figurées par trois demi-ramures de cerf. En langage héraldique cela donne : « d’or à trois perches de cerf de sable »

 

 

Ensuite il y ensuite les armes du duché de Teck représenté par des losanges ou « Fuselé d’argent et de gueules ». Ce duché de Teck était un titre de noblesse, créé par le Saint-Empire Romain Germanique, qui se référait à la principauté de Teck et aux environs de son château situé en Allemagne. C’est ce qui a donné son nom à une branche de la dynastie Zahringen de 1187 à 1439.

 

 

Figurent également sur ce cartouche les armoiries du Saint Empire Romain Germanique sous la forme de l’aigle bicéphale.

 

Et enfin les armoiries en forme de poissons correspondent au comté de Montbéliard. En langage héraldique « de gueules, à deux bars adossés d’or, encloses dans un double trêcheur (non-fleuronné) du même ».

 

 

Sur le haut du cartouche, on distingue également deux heaumes ou cimiers en forme de cor de chasse symbolisant le courage et de dragon pour la vigilance ou  la force..

 

En fait ce bâtiment servant d’hôtel de ville était autrefois ce que l’on désignait la « Halle aux blés » construite au XVIe siècle. On peut encore lire la date de construction sur le haut du cartouche « 1517 ».

 

D’ailleurs on aperçoit encore les grandes portes situées à l’avant et à l’arrière de l’ancienne halle aux blés. Ces portes permettaient le chargement et le déchargement des céréales collectées que l’on entreposait soit pour être vendues ou quelquefois distribuées en cas de famine.

 

En 1736 le conseil, fortement endetté, s’installe à l’étage de la halle, à la suite de la vente du poêle communal à un riche bourgeois de Hunawihr.

Puis pendant la Révolution, les bâtiments sont transformés en mairie. Le rez-de-chaussée sert alors de salle pour les associations et les réunions publiques.

 

L’étage accueille le bureau du maire, les archives communales et la salle de réunion du conseil.

 

Le clocheton conserve la cloche utilisée pour sonner le tocsin ou signaler diverses réunions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *