Les armoiries mystérieuses d’Ammerschwihr

Les armoiries aux trois oiseaux.

ammerschwihr-armoirieCes armoiries appartiennent à la ville d’Ammerschwihr. En effet, le nom « Amalricivillare » tire son origine dans celui d’un certain « Amalric » et de « villare » (romain). Le suffixe « villare » va devenir « weiler » puis « weier » et enfin « wihr ». Il s’agit donc bien de la ville d’Ammerschwihr, située à l’entrée de la vallée de Kaysersberg.

La raison pour laquelle l’armoirie comporte trois bruants remonte au XVIe siècle. A cette époque-là, la commune était divisée en trois parties. L’une dépendait de la « Reichsvogtei » (Avouerie impériale) de Kaysersberg, une autre de la seigneurie habsbourgeoises de Hohlandsberg et une troisième de la seigneurie de Rappoltsweiler (Ribeauvillé). Ce fut ainsi que chaque seigneur nommait son prévôt « Schultheiss » chargé d’exécuter les droits de justice envers les ressortissants dépendant de la partie de la commune à laquelle ils appartenaient.

Aujourd’hui, les armoiries parlantes du village sont désignées en langage héraldique comme étant « D’argent à trois oiseaux de sable, l’oeil allumé du champ » ou encore « d’argent à trois merles de sable ». Elles font référence à la racine du nom « Ammer ». C’est le nom germanique du bruant (Ammer), un passereau présent notamment dans les zones marécageuses. Ce blason remonte au XVIe siècle, mais ne comporte alors qu’un seul bruant. Aujourd’hui, il en comporte trois, par référence à la division territoriale de la commune jusqu’à la Révolution.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *