Les trois morts et les trois vifs.

Si vous passez par KIENTZHEIM (près de Kaysersberg) arrêtez-vous à l’église Notre Dame au centre du village. Faites-en le tour pour vous rendre à l’arrière du bâtiment, là où se trouvait autrefois l’ancienne sacristie ainsi que le « Gerner ou Beinhaus » (Ossuaire ou maison des ossements).

Sur ces murs apparaissent des fresques méritant une attention particulière et notamment ce grand tableau appelé les « trois morts et les trois vifs ».

D’après les spécialistes, ces sept tableaux que vous avez devant les yeux n’appartenaient pas à la fameuse « Danse macabre » du Moyen-Age qui était composée de 31 tableaux représentant une allégorie de la mort.

d60-32908-tableau trois morts-p

 

Ces tableaux étaient alors peints sur le mur d’enceinte couvert qui entourait le cimetière appelé « Le Kreuzgang ». Régulièrem

ent de nombreuses processions parcouraient ce cloître en bois sur lequel un certain Hans Holbein avait peints ces tableaux en 1517. Le temps malheureusement a eu raison de ces peintures murales. Elles disparurent lors de la démolition du cimetière transféré en dehors de la ville.

Mais revenons à notre tableau des « trois morts et les trois vifs ». Celui-ci fait allusion à une légende bien connue du Moyen-Age. Elle parle notamment de la rencontre terrifiante que font trois personnages, un prince, un duc et un comte.

 

Sur leur chemin se tiennent les cadavres de trois ecclésiastiques les exhortant à la repentance par ces mots : « Tel je fus comme tu es, et tel que je suis tu se

ras. Richesse, honneur et pouvoir sont dépourvus de valeur au moment de votre trépas ». Les six tableaux plus petits, placés dans la partie gauche, illustrent les œuvres de miséricorde que doivent accomplir les croyants s’ils veulent obtenir le salut.

D’autres curiosités vous attendent encore à KIENTZHEIM. N’hésitez pas à vous procurer le guide « LES COULOIRS DU TEMPS DE KIENTZHEIM »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *